top of page

De l’ail des ours à l’ail des vignes…


Amoureux de la vallée, bonjour !

On l'appelle ail des vignes (allium vineale) mais en Aspe on pourrait le nommer ail des chemins et des prairies. Quel bonheur de le découvrir en janvier ! Juste à l'heure pour le déguster avec le Greuil (petit fromage frais dont nous avons parlé dans le précédent post 😉).

Ail sauvage au goût d'ail et de poireau, au même titre que le célèbre et printanier ail des ours (plus friand d'humidité), l'ail des vignes ressemble beaucoup à sa cousine Ciboulette. Des feuilles droites et fines en touffes, un tantinet bleutées. Rondes pour la ciboulette, et semi-cylindriques (creusées en gouttière) pour l'ail des vignes.

Cru, il parfume les salades, le fromage blanc, le beurre... Goûtez le en pesto (sur le poisson, les pommes de terre bouillies 😋 ...)

Cuit, il rejoint les légumes, l'omelette...

Alors s'il vous fait de l'oeil au passage, coupez en quelques feuilles et régalez vous !




40 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page